Comment reprendre le ski après une année de break ?

Si vous avez décidé de reprendre votre sport de glisse préféré après une longue interruption, cet article est fait pour vous !

Même si l’envie vous démange de rechausser et de dévaler les pistes noires sans réfléchir, nous vous conseillons d’appliquer ces quelques conseils, pour éviter tout risque de blessure… Et prendre un max de plaisir !

L’échauffement : classique, mais indispensable… !

Reprendre en douceur pour limiter les risques de blessure

Pendant l’arrêt d’une activité sportive, vos articulations sons moins souples, et plus fragile. Il est tout à fait normal que le corps soit encore sensible à la reprise du sport.

L’échauffement est souvent négligé, mais il est très important, surtout quand votre corps n’est plus habitué à la pratique d’une activité physique.

Les sensations peuvent notamment vous servir d’indicateur. Gardez à l’esprit que si vous échauffez vos articulations et vos muscles, vous ressentirez moins de courbatures le lendemain.

En outre, il faut penser à la progressivité et à l’intensité. Le ski est un sport assez intense pour votre corps, même en se baladant tranquillement sur une piste verte.

Contentez-vous d’abord d’une séance 2 à 3 heures, le premier jour, pour enchainer les demi-journées, puis journées complètes. Une bonne idée et de faire une petite randonnée de 2 heures minimum la veille : rien de tel pour une remise en jambe !

Si elles le sont, cela signifie qu’elles ont formé un œdème musculaire important, et que vous avez déployé trop d’effort pour une reprise.

Le pistolet de massage pour accélérer la récupération

On conseille dans ce cas d’attendre que les courbatures disparaissent avant de reprendre la séance. Il est possible de vous remettre rapidement sur piste en pratiquant l’automassage, à la main ou avec un pistolet de massage – cet article sur le pistolet de massage vous donnera plus d’infos.

Se remettre au ski après une blessure

Connaissez-vous la règle de non-douleur ? Facile : si vous ressentez la moindre douleur, il faut arrêter ! Après un arrêt, les articulations et le corps ont besoin d’être rééduqués.

Si après une demi-heure de ski, vous ressentez une douleur au niveau du talon, genoux ou cheville, contentez-vous de cette petite séance et attendez le lendemain pour renouveler votre effort.

Concernant le niveau de descente, il faut adapter à votre condition physique : commencez par de grands virages, sans prendre beaucoup de vitesse. La piste verte est idéale. Puis, essayez d’augmenter le rythme, toujours de manière progressive. Si vous vous blessez, vous serez immobilisé ou presque et vous repartirez de zéro, ce qui est bien sûr à éviter.

Reprendre le ski après une grossesse

C’est un cas assez particulier, mais il nous semblait intéressant de vous en parler.

Vous devrez d’abord respecter les délais. En effet, les hormones de grossesse ainsi que le poids de votre bout de chou ont distendu la sangle musculaire maintenant les organes, le périnée.

Attendez alors au moins 2 mois pour laisser votre corps se remettre et commencez par une rééducation du périnée avant la reprise du sport.

On vous conseille bien sur l’avis de votre médecin. Ensuite, il faudra bien écouter votre corps. Vous devrez vous sentir prête avant de reprendre une activité sportive. Les mamans courent plus de risque de blessure, car elles sont fatiguées – notamment à cause de leurs courtes nuits.

Tout comme la grossesse, l’accouchement a modifié votre organisme. Le volume du sang dans le corps a diminué. Cela peut vous rendre plus essoufflée durant l’effort. Il est conseillé d’y aller à votre rythme. Vous pouvez d’abord marcher avec votre bébé et prendre les escaliers à la place de l’ascenseur.

Préférez également un pré-entrainement au ski avec des sports plus doux, qui font travailler la souplesse et l’étirement des muscles. Le stretching, le Pilates, le yoga, la natation et la marche sont particulièrement adaptés.

Notez que les étirements peuvent stimuler les hormones de bien-être. Ils sont très conseillés pour lutter contre la dépression post-partum et la fatigue.

Nous espérons que cet article vous motivera à remettre vos chaussures de ski, et ce même après une longue période d’inactivité ! Rappelez-vous de la règle principale : reprendre en douceur, en s’échauffant et sans forcer, le tout progressivement. Vous éviterez les risques de blessures et les courbatures douloureuses du lendemain 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *