Pratiquer le snowboard sans blessure

Comme tous les sports, le snowboard peut être une source de blessure. Cet effet est renforcé par le fait que, pour la plupart, nous ne pratiquons ce spot que périodiquement et pour une durée assez courte à chaque fois, ce qui ne permet pas aux bonnes habitudes de bien s’installer et oblige à repartir de zéro à chaque fois. Pour aborder au mieux votre prochaine saison de snowboard sans vous blesser, voici quelques conseils.

Apprendre à tomber en snowboard

Conseil numéro 1, valable pour tous les niveaux : savoir chuter est très important ! Cela vous permettra de ne pas vous blesser dans la chute, mais aussi de ne pas hésiter à tomber si c’est la meilleure solution à l’instant t. Par peur de la chute, on peut parfois tenter de garder le contrôle à tout prix, ce qui peut amener à une situation encore pire.

Alors, comment bien tomber en snowboard sans se blesser ? Première chose, on retient le réflexe de mettre les mains en premier : c’est le meilleur moyen de se casser le poigner (blessure principale des snowboardeurs). Si vous chutez vers l’avant, ce sont vos avant-bras qui devraient prendre l’impact. Si vous chutez vers l’arrière, pliez les genoux pour vous rapprocher le plus possible du sol, et formez une boule en arrondissant le dos. Vous éviterez ainsi un choc pour le coccyx ou la tête.

snowboard casque

Les équipements de snowboard indispensables

Le port du casque en snowboard est de plus en plus répandu, et c’est tant mieux ! Un casque réduit en effet de près de 30 % le risque de blessure grave suite à une chute. Le port du casque n’est pas réservé aux enfants et aux freestylers ! Les casques sont aujourd’hui très légers et confortables et très vite, vous ne sentirez même plus que vous l’avez sur la tête alors ne vous en privez pas.

Le bon état de votre équipement est aussi important : votre board doit être bien fartée, les carres bien affûtées, vos boots en bon état, etc. Une fixation qui lâche peut vite se transformer en genou qui tourne, alors ne négliez pas votre matériel.

Enfin, veillez à avoir une protection adaptée contre le froid et le soleil. Les blessures arrivent aussi quand on n’est pas entièrement concentré sur ce que l’on fait, et le froid ou une mauvaise visibilité peuvent être des facteurs de distraction importants. Vous avez plus de chance de tomber, et de mal tomber, lorsque vous êtes fixé sur vos doigts gelés plutôt que sur la piste devant vous.

Prendre soin de soi

N’abordez pas une saison de snowboard sans être prêt physiquement. Un peu de gainage pour renforcer les fessiers, les quadriceps, le tronc et le cou, et des étirements réguliers pour garder de la souplesse feront l’affaire. Même si vous avez vraiment hâte de rider, ne négligez pas le petit déjeuner et quelques minutes d’échauffement. Très important : si vous ne vous sentez pas en forme… écoutez-vous ! La montagne est un espace bénéfique pour la santé mais trop de riders ont connu la descente de trop, celle qu’on fait un peu à contrecœur et qui se termine à l’hôpital.

Faire attention aux autres pratiquants

Comment sur la route, le danger n’est pas forcement soit, n’oubliez jamais que vous n’êtes pas seul sur les pistes. Soyez attentif à ce qui se passe devant et derrière vous, ne vous arrêtez pas au milieu d’une piste, particulièrement derrière une bosse et maîtrisez votre vitesse. Bon ride !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *