Les sports en L

Pour les enfants, mais aussi tous les adultes allergiques au ski ou au snowboard, la luge est une alternative plus que crédible à tous les sports d’hiver. Le mot luge lui-même vient de la langue d’Oc et du latin leudia, traîneau. Mais à part la luge, quels sont les autres sports en L ?

Les lancers

sport en L lancer de javelot

Les lancers représentent une bonne part de l’athlétisme. Très importants dans l’Antiquité (on pense à la célèbre statue du Discobole), ces sports en L ont persisté à travers les âges, quand bien même ils ne sont pas les plus populaires des activités de l’athlétisme.

La catégorie des lancers se compose de trois lancers en rotation : le marteau, le disque et le poids, et un lancer en ligne, le javelot. Le lancer de poids et de javelot ont évidemment des origines qui remontent à la chasse et à la guerre, quand le lancer de disque et de marteau ont été créés dans un but de compétition. Le lancer de marteau a des origines celtiques, irlandaises en particulier, quand le lancer de disque trouve son origine dans la Grèce Antique. Les différentes techniques et catégories de disques sont même décrites dans l’Iliade de Homère !

Ces quatre sports sont aujourd’hui disciplines olympiques pour les hommes comme pour les femmes, même si les femmes ont dû attendre 1995 pour pouvoir lancer le marteau.

La lutte

sport en L la lutte

La lutte est un sport ancestral et universel, et il existe autant de formes de lutte que de cultures ! Du gouren (Bretagne) au sambo (Russie), de la lutte sénégalaise au Yağlı Güreş (Turquie), la règle de base est simple : deux personnes sans arme tentent de déséquilibrer et dominer l’autre. Dans la lutte gréco-romaine, directement inspirée de ce qui se pratiquait dans l’Antiquité, et aujourd’hui seule discipline de lutte olympique, la victoire s’obtient en faisant tomber l’adversaire au sol sur le dos, les deux épaules devant toucher en même temps. Si on n’y parvient pas, il est possible de gagner aux points. Dans d’autres variantes de ce sport en L, on peut pousser l’adversaire hors de la zone de combat, utiliser des techniques de soumission comme des clés de bras ou de jambes, etc.

Le lacrosse

sport en L lacrosse

Le lacrosse est un sport canadien d’origine autochtone. Les Hurons et les Mohawks, notamment, y jouaient depuis le 11ème siècle. À mi-chemin entre rugby et hockey sur gazon, ce sport en L se joue avec une balle en caoutchouc, de la taille d’une balle de tennis et une sorte de crosse terminée par un filet. Les joueurs se passent la balle à l’aide de cette crosse et doivent aller marquer des points en envoyant la balle dans le but adverse. Les contacts sont autorisés, ce qui fait un sport assez rugueux. Le lacrosse est très populaire dans les universités privées du Canada et des États-Unis.

La luge

sport en L luge

Revenons à la luge, qui, dans sa version sportive, n’a rien à voir avec le simple plaisir de dévaler une pente enneigée. Les lugeurs sont parmi les plus audacieux (les plus inconscients?!) des athlètes de sports d’hiver. Seul.e, à deux ou à quatre, ils dévalent des circuits glacés à plus de 130 km/h, sur des traîneaux de 45 cm de large et avec leurs pieds comme seuls freins ! Notez que la luge existe aussi en version à roulettes, la street luge, un sport à pratiquer en montagne l’été lorsque la neige a fondu et que les routes sont sèches. Les riders pratiquent sur les mêmes routes que les longboarders « downhill », mais ils vont encore plus vite, du fait de leur position allongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *